Collectif PULSE : POUR UN LITTORAL SANS EOLIENNE, email :
Vous êtes ici : PULSE Communications du collectif PULSE Non aux massacre des plages du débarquement de Normandie

Newsflash

Taxe sur l'éolien offshore : 13.623 € du MW / 50% pour les communes du littoral / 35% pour les comités des pêches / 15% pour des projets maritimes hors pêches et élevages
Lire la suite...

 

Non aux massacre des plages du débarquement de Normandie

Imprimer PDF

 

Communiqué de presse
Paris le 21 mai 2013
Les Plages du débarquement de Normandie menacées
Le Gouvernement français va autoriser la construction de 75 éoliennes offshore géantes en face des plages du débarquement de Normandie du 6 juin 1944: Sword, Juno, Gold, Omaha, Utah.
Ce projet est nommé Courseulles-sur-Mer.
La Fédération Environnement Durable (FED) et EPAW (European Platform Against windfarms) demandent en urgence à l’Unesco le classement des plages du débarquement au patrimoine mondial de l’humanité de façon à les protéger définitivement de l’industrialisation et font appel à la communauté internationale pour que ce projet soit abandonné.
Ce projet est considéré comme un sacrilège par les familles des 10.000 soldats venus du monde entier qui ont sacrifié leur vie à cet endroit pour sauver la France de la tyrannie.
La construction doit démarrer début 2014. L’impact sur ces hauts lieux de mémoire est inacceptable.


Jean-Louis Butré
FED Président
EPAW Chairman
+33140503263
+330680993808
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
FED :    870 associations
EPAW : 602 ONG de 24 Pays européens

Compléments d'informations :
http://www.epaw.org/events.php?lang=fr&article=fr6

Plans








Press release

Paris on 21 may 2013
D-Day Beaches under threat of industrialization
The French government will authorize the construction in Normandy of 75 giant wind turbines along the coastline of the five landing beaches of June 6, 1944:  Sword, Juno, Gold, Omaha, and Utah.
This project is named Courseulles-sur-Mer.
The Fédération Environnement Durable (FED) and EPAW (European Platform Against windfarms) urgently require the classification of the landing beaches as World Heritage by UNESCO so that they will be permanently protected from industrialization and call on the international community to abandon the project.
This project is seen as a sacrilege by the families of 10,000 soldiers from around the world who sacrificed their life in this place to save France from tyranny.
The construction is expected to start in early 2014, the impact on these world-famous heritage is unacceptable.

Contact press
Jean-Louis Butré
FED Président
EPAW Chairman
+33140503263
+330680993808
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
more informations
http://www.epaw.org/events.php?lang=fr&article=fr6

European Platform Against Windfarms - +33 6 80 99 38 08
http://epaw.org
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

La menace éolienne

Vous êtes ici : PULSE Communications du collectif PULSE Non aux massacre des plages du débarquement de Normandie