Collectif PULSE : POUR UN LITTORAL SANS EOLIENNE, email :
Vous êtes ici : Accueil

Newsflash

Le gouvernement espagnol a annoncé une suspension des subventions aux énergies renouvelables. La réduction de la dette de l'état est passé par là...

La suite...

 

GDF-Suez hérite du 2ème appel d'offres

Imprimer PDF

Résultat du 2 ème appel d'offres : GDF-Suez hérite des zones du Tréport et des îles d'Yeu et Noirmoutier

Royal éolienne allemagne gfd-suez edp neoen areva

Pour ses premières mesures en tant que ministre de l'environnement, Ségolène Royal a annoncé le 7 mai 2014 l'attribution des zones du Tréport et des îles d'Yeu-Noirmoutier pour GDF Suez.

Cette annonce démontre que Madame Royal continue la politique des précédents gouvernements en sabordant la France et en imitant l'échec de la révolution énérgétique allemande.

Le règne de Royal commence donc sous l'égide de l'"écologie punitive", avec le massacre du littoral Français, l'augmentation continuelle du cout de l'énergie au plus grand profit des lobbies industrialo-financiers, la destruction de la biodiversité, le torpillage des artisans pêcheurs et des activités côtières...

Ces 2 nouvelles zones au profit de GDF-Suez signifie-t-il que seuls les clients de GDZ-Suez supporteront la facture ?
La réponse est non !

Tous les consommateurs seront mis à contribution, en première ligne les citoyens les plus modestes et la classe moyenne. Ce cout sera répercuté également sur les artisans et PME/PMI, accentuant un peu plus la baisse de compétitivités des entreprises Françaises.

Ces 2 zones d'une puissance installée de 1.000 MW ne produiront que l'équivalent d'une petite centrale thermique de 300 MW ou 19% d'un EPR hic... mais pour le cout d'un EPR !
Mais ce point n'est qu'un détail pour madame Royal.

Quel est l'intérêt de GDF-Suez dans l'éolien ?
- Se donner une image d'entreprise verte, le greenwashing par excellence.
- S'assurer un complément de revenu sur le dos des citoyens (tarif de rachat prohibitif garanti par l'Etat).
- L'éolien étant intermittent, les recours aux centrales thermiques, principalement au gaz, vont augmenter, tout bénéfice pour GDF-Suez !
- L'éolien ouvre droit au marché du carbone, "les droits à polluer" seront ventilés dans les activités polluantes de GDF-Suez.
C'est la logique du pollueur gagnant. La double peine revient pour les citoyens, les payeurs de la politique de Greenwashing de GDF-Suez.
- Amuser les politiques de tout bord, et avoir la paix avec les "écolos" et autres ONG dites environnementales.

La menace éolienne

Vous êtes ici : Accueil