Collectif PULSE : POUR UN LITTORAL SANS EOLIENNE, email :
Vous êtes ici : Accueil

Newsflash

Le gouvernement espagnol a annoncé une suspension des subventions aux énergies renouvelables. La réduction de la dette de l'état est passé par là...

La suite...

 

2ème appel d'offres lancé par le gouvernement Ayrault/Hollande

Imprimer PDF

Delphine-Batho

Delphine Batho, ministre de l'environnement du gouverment Ayrault/Hollande vient de lancer le 8 janvier 2013 le 2ème appel d'offres éolien en mer.

Elle confirme la politique énergétique suicidaire menée par le gouvernement précédent :inciter le développement d'une énergie peu productrice, très couteuse, impactant fortement la faune et les paysages.

Cette politique de l'autruche aura pour effet d'aggraver la fracture énergétique de millions de Français au profit des financiers de multinationales, dont pourtant le Président Hollande s'était fait l'honneur de combatre !

Après Kosciusko-Morizet, Batho cède aux chants des sirènes du lobby éolien...

Ce 2ème appel d'offres relance la zone du Tréport retoquée lors du 1er appel d'offres. GDF Suez alors seul candidat sur cette zone, n'avait pas hésité à déposer un dossier ne respectant pas les termes de l'appel d'offres, exigeant un tarif de rachat au delà de la fourchette fixée par la CRE.
Ce nouveau gouvernement, comme le précédent, ne respecte pas la forte opposition des pêcheurs, des élus locaux et de la population.

La 6ème et nouvelle zone concerne sans surprise les îles d'Yeu et de Noirmoutier, déjà convoitée depuis des années par WPD (allemand) et An Avel Braz (Franco-?).

Cette nouvelle zone est destinée à accueillir entre 70 et 100 éoliennes à moins de 16 km des côtes.

La menace éolienne

Vous êtes ici : Accueil