Collectif PULSE : POUR UN LITTORAL SANS EOLIENNE, email :
Vous êtes ici : Accueil

Newsflash

Les débats publics sont ouverts pour les zones de Fécamp, Courseulles-sur-Mer, Saint Brieuc, Saint Nazaire. Venez nombreux défendre votre territoire, votre patrimoine, votre pouvoir d'achat !

 

 

stop à l'éolien offshore le long du littoral : en mer comme en région côtiere. Collectif PULSE Pour Un Littoral Sans Eolienne

CRE : Lancement officiel du 2ème appel d'offres éoliens maritime côtier

Imprimer PDF

Logo CRELa CRE (Commission de Régulation de l'Energie) a lancé officiellement le 2ème Appel d'Offres éolien côtier ce 18 Mars 2013.

Les consortiums industrialo-financiers ont jusqu'au vendredi 29 novembre 2013 14:00 pour déposer leurs offres de destruction durable des zones du Tréport et des Iles d'Yeu et Noirmoutier.

Retrouvez les documents officiels de cet appel d'offres dans notre rubrique documentaire ou sur le site de la CRE

http://www.cre.fr/documents/appels-d-offres/appel-d-offres-portant-sur-des-installations-eoliennes-de-production-d-electricite-en-mer-en-france-metropolitaine2

 

Mise à jour le Vendredi, 22 Mars 2013 20:16

Après l'étalement urbain voici l'étalement marin

Imprimer PDF

Pulse se félicite de la prise de conscience de l'association Robin des Bois sur les dangers de l'éolien offshore et de la manipulation médiatique qu'exerce ces financiers pour tromper la population et les politiques.

 

http://www.robindesbois.org/communiques/mer/environnement/2013/apres-l-etalement-urbain-l-etalement-marin.html

 Logo Robin des BoisCommuniqué de Robin des Bois, 17 Janvier 2013

Après l'étalement urbain, voici l'étalement marin


L'offshore est la solution pratique pour réduire l'impact et l'emprise des activités humaines sur le littoral. La mer côtière est en voie de colonisation et de privatisation. L'appropriation en est facile ; il n'y a pas de populations indigènes, seulement des organismes aquatiques peu experts en matière de pétitions et de contentieux juridiques. La tendance est à mettre en mer ce qui embête à terre. Les Energies Marines Renouvelables à quelques kilomètres de la côte s'inscrivent dans cette tendance. Elles sont le cheval de Troie d'autres installations et d'autres emprises.

Mise à jour le Lundi, 21 Janvier 2013 20:53 Lire la suite...

2ème appel d'offres lancé par le gouvernement Ayrault/Hollande

Imprimer PDF

Delphine-Batho

Delphine Batho, ministre de l'environnement du gouverment Ayrault/Hollande vient de lancer le 8 janvier 2013 le 2ème appel d'offres éolien en mer.

Elle confirme la politique énergétique suicidaire menée par le gouvernement précédent :inciter le développement d'une énergie peu productrice, très couteuse, impactant fortement la faune et les paysages.

Cette politique de l'autruche aura pour effet d'aggraver la fracture énergétique de millions de Français au profit des financiers de multinationales, dont pourtant le Président Hollande s'était fait l'honneur de combatre !

Après Kosciusko-Morizet, Batho cède aux chants des sirènes du lobby éolien...

Ce 2ème appel d'offres relance la zone du Tréport retoquée lors du 1er appel d'offres. GDF Suez alors seul candidat sur cette zone, n'avait pas hésité à déposer un dossier ne respectant pas les termes de l'appel d'offres, exigeant un tarif de rachat au delà de la fourchette fixée par la CRE.
Ce nouveau gouvernement, comme le précédent, ne respecte pas la forte opposition des pêcheurs, des élus locaux et de la population.

La 6ème et nouvelle zone concerne sans surprise les îles d'Yeu et de Noirmoutier, déjà convoitée depuis des années par WPD (allemand) et An Avel Braz (Franco-?).

Cette nouvelle zone est destinée à accueillir entre 70 et 100 éoliennes à moins de 16 km des côtes.

Mise à jour le Dimanche, 13 Janvier 2013 14:45

Pétition contre la 'Catastrophe de la Baie de Saint Brieuc'

Imprimer PDF

L'association "Gardez les Caps" lance une pétition

 asso_gardez_les_caps_header

 

Un projet vise à implanter une centrale éolienne dans la baie (devant le cap Fréhel et non loin de Saint Cast) et cette association s'emploie à nous faire prendre conscience des impacts environnementaux que cela implique.

Cela n'est aujourd'hui encore qu'un projet et c'est pourquoi IL EST TEMPS D'AGIR afin de faire reculer le gouvernement et le conseil général !

L'implantation des éoliennes et de la centrale sous marine préfigure ceci (cf: association "baie des caps"): "ce sont 100 éoliennes de 170 mètres accompagnées d'une sous-centrale électrique qui sont prévues... il suffit d'aller au Cap Fréhel et de regarder Saint Malo (21 km), le clocher qui n'est ni très élevé (72 mètres) ni très large se voit distinctement par temps normal..."

Outre l'impact visuel négatif sur notre si belle baie... je me demande ce qu'il adviendra des fonds sous marins... de la biodiversité marine, que ce soit pour les algues, les crustacés ou les poissons ? Se retrouveras t'on avec de la vase (comme dans la Rance depuis le barrage) sur nos plages ? Que sera le trafic maritime ? Y aura t'il des zones protégées empêchant les plaisanciers d'approcher !?

Pourquoi risquer de perturber notre faune marine encore si riche ? Lorsque les touristes vont à la pêche à pied en été, la région leur remet un fascicule qui les sensibilise sur l'importance de remettre en place le moindre caillou soulevé afin de préserver des dizaines d'années de développement de la vie qui y accroît... Qu'adviendra-t'il des fonds marins pendant et après la construction des éoliennes dans la mer ?

Merci de signer afin de protéger une des plus belles baie du monde !

 

 

Cette pétition est également soutenue par le "Petit écho de la Rance"

PetitEchoDeLaRance

Mise à jour le Samedi, 02 Février 2013 09:21

Eoliennes du Mont-Saint-Michel : Une première victoire pour le tourisme français

Imprimer PDF

http://www.emd-net.com/actu/2012/03/07/eoliennes-du-mont-saint-michel-une-premiere-victoire-pour-le-tourisme-francais

 

En obtenant de l'Etat français un réexamen des éoliennes situées à proximité du Mont-Saint-Michel dans la commune d'Argouges, l'UNESCO montre que les méthodes appliquées pour évaluer l'impact visuel des éoliennes doivent être totalement révisées. Pour Richard Vainopoulos, président de TourCom, cette première remise en cause des éoliennes du littoral est une bonne nouvelle pour la préservation des côtes, qui constituent aujourd'hui la première destination de vacances des Français.

C'est une première, l'Etat vient de reculer sur le dossier des éoliennes du littoral face aux menaces de l'Unesco. Le contentieux portait sur trois éoliennes prévues à une vingtaine de km du Mont-Saint-Michel, autorisées en 2007 par la préfecture de la Manche. Dès la fin 2009, l'UNESCO s'était inquiétée de la proximité de trois éoliennes avec un des sites français les plus visités, classé au patrimoine mondial. A cette époque, l'organisation internationale note que "l'information communiquée (par l'Etat français) ne permet pas une compréhension exhaustive de l'impact potentiel du projet" et s'étonne "qu'aucune carte" ne lui ait été présentée et que "la hauteur des turbines" n'ait pas été précisée.

Lire la suite...

Présidentielle 2012

Imprimer PDF

Prochainement tout sur la présidentielle 2012 !
Sarkozy, Hollande, Bayrou, Joly...

presidentielle 2012 Bayrou Sarkozy Hollande Joly - Qui défigurera la France

Mise à jour le Lundi, 20 Février 2012 23:56

Page 5 sur 11

La menace éolienne

Vous êtes ici : Accueil