Collectif PULSE : POUR UN LITTORAL SANS EOLIENNE, email :
Vous êtes ici : Accueil

Newsflash

Le gouvernement a détaillé les 5 zones sacrifiées pour l'installation d'une première vague de 600 éoliennes à proximité immédiate du littoral : Dieppe / Le Tréport, Fécamp, Courseulles-sur-Mer, Saint Brieuc, Le Croisic / La Baule

La suite...

 

stop à l'éolien offshore le long du littoral : en mer comme en région côtiere. Collectif PULSE Pour Un Littoral Sans Eolienne

Communiqué de Presse - Gardez les Caps - 4 Novembre 2013

Imprimer PDF

Association GARDEZ LES CAPS – Mairie de Plévenon, 22 240 Plévenon (Baie de St-Brieuc, Cap Fréhel-Cap d'Erquy)
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

GARDEZ les CAPS / COMMUNIQUE DE PRESSE – 4 novembre 2013


Dans son dernier rapport sur la politique de développement des énergies renouvelables, la Cour des Comptes dresse le bilan de l'éolien en France et livre un réquisitoire d'une rare sévérité à l'encontre des projets d'usines éoliennes en mer.
L'analyse de la Cour des Comptes révèle un appel d'offres truqué, des risques non évalués, des rythmes de coûts qui s'accélèrent, des tarifs explosifs, des emplois illusoires, des études d'impact inexistantes. L'attribution à Ailes Marines du projet de parc éolien offshore en baie de Saint-Brieuc est épinglée.


La lecture des titres de chapitres du rapport de la Cour des Comptes « La politique de développement des énergies renouvelables » suffit pour mesurer l'ampleur de la critique faite par une institution au langage ordinairement mesuré.
Objectifs, production réelle, coûts, politiques de soutien, réalité des emplois créés, déstabilisation du marché de l'électricité et des réseaux d'acheminement, augmentation des émissions de CO2 etc., la charge est sévère, et démontre que les décisions sont prises sans aucune visibilité énergétique, financière, économique, environnementale (1).

(1) L'aspect environnemental (faune, flore, milieu aquatique, paysages) n'entre pas dans les attributions de la Cour des Comptes dont le rôle est de contrôler le bon emploi et la bonne gestion des fonds publics. Il est soulevé mais non étudié. Personne ne l'étudie d'ailleurs, sauf les promoteurs des projets à qui l'Etat délègue cette tâche ...


Voici un florilège non exhaustif des 241 pages de ce rapport consacré aux énergies renouvelables et à l'éolien industriel en mer dont le projet en baie de Saint-Brieuc, rapport que politiques, décideurs, élus, devraient lire pour décider en toute connaissance de cause.

Mise à jour le Dimanche, 24 Novembre 2013 22:54 Lire la suite...

Petition Fédération des Chasseurs du Pas de Calais

Imprimer PDF

La Fédération des Chasseurs du Pas-de-Calais lance une pétition contre l'éolien offshore.

Le développement éolien national connaît depuis quelques temps un nouveau regain d'intensité . Du 13 au 15 novembre dernier, s'est tenu à Boulogne sur Mer un colloque universitaire sur la création d'un parc éolien de 60 à 80 machines devant Berck-sur-Mer.

Dénonçons une production énergétique hors de prix, qui ne se gêne pas pour détruire des écosystèmes d'une richesse exceptionnelle et offrir aux hommes une pollution visuelle inadmissible.

Le goulet d'étranglement du détroit du Pas-de-Calais, demeure la voie européenne la plus importante en matière de migration pour des centaines d'espèces, chassables ou non. A l'heure où certains pays commencent à se rendre compte de l'effet dramatique de ces machines de guerre sur les oiseaux (Danemark, Pays Bas, Allemagne...), nous ne pouvons accepter de laisser détruire ce couloir migratoire d'exception par des lobbys politico-économiques sans scrupules, bien loin des grandes thèses de la défense de la biodiversité.

Signez la pétition afin de nous aider dans notre combat.

Nous comptons sur votre mobilisation.

Willy Schraen
Président de la FDC62


www.fdc62.com

https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/aux-%C3%A9lus-d%C3%A9partementaux-r%C3%A9gionaux-et-nationaux-emp%C3%AAchez-l-implantation-d-%C3%A9oliennes-offshore-devant-les-c%C3%B4tes-du-pas-de-calais

Mise à jour le Dimanche, 24 Novembre 2013 20:30

EDF Pulse

Imprimer PDF

Incroyable, EDF reprend PULSE pour nommer son nouveau site internet fourre tout dédié... aux technologies de demain comme l'éolien (hic).

http://pulse.edf.com

"Le progrès, par définition, c’est avancer, aller de l’avant. Mais demain sera-t-il synonyme de meilleur ? Pour éclairer l’avenir, EDF Pulse vous invite à un passionnant tour d’horizon du progrès sous toutes ses formes. Bon voyage dans le monde de demain !" peut-on lire sur le site pulse d'EDF.

Ne rêvons pas, ce n'est qu'une vitrine de plus du Green Washing, avec une bonne dose de mauvaise fois !
On ne trouvera aucune once de vérité chez EDF Pulse.

Notre collectif ne sera donc aucunement éclipsé par EDF, bien au contraire !
Merci EDF pour ce clin d'oeil involontaire...

Mise à jour le Dimanche, 24 Novembre 2013 18:45

Pétition Site des Petites Dalles

Imprimer PDF

L'association de protection du Site des Petites Dalles lance une pétition en ligne.

Merci de les soutenir en signant cette pétition !

http://sauvonslespetitesdalles.com

 

Les Petites Dalles, c’est un trou de verdure dans la mer, une boutonnière de craie blanche au fond d’un vallon, une plage de galets ronds. On y entre sur la pointe des pieds comme par effraction et on se promet aussitôt de ne jamais prononcer ce nom à voix haute de peur d’attirer la convoitise de malfaisants.

Les Petites Dalles, Victor Hugo y a traîné ses guêtres, Delacroix y a crayonné sur la digue, Berthe Morisot y a peint une première falaise, une deuxième, une troisième et Claude Monet aussitôt l’a imitée. Aujourd’hui, à New York, à Boston ou à Philadelphie, sur les murs des musées américains brille le blanc orangé et ocre des falaises dallaises que contemplent les Américains, ébahis par tant de beauté lumineuse.


Les Petites Dalles, Sacha Guitry y a écrit des dialogues étincelants, Sarah Bernhard en a martelé le sol de sa jambe en bois, Martine Carol y a promené ses décolletés en attendant Caroline chérie, Georges Perrec y a joué au rami, Brigitte Bardot s’y est endormie, Jeanloup Sieff a mis dans son viseur les cabines blanches posées sur les galets, Charlotte Rampling a regardé le soleil se coucher sur la plage en fumant de longues cigarettes anglaises.
Toute la beauté du monde a traversé un jour ce village. Et on voudrait le saccager en posant à l’horizon 83 éoliennes aussi hautes que deux étages de Tour Eiffel ? Impossible.
Ce serait une faute de goût impardonnable. Victor, Sacha, Eugène, Sarah et tous les autres ne nous le pardonneraient pas et sortiraient de leur tombe en nous montrant du doigt !

 

Katherine Pancol
Vice Présidente de l’Association de Protection du Site des Petites Dalles

Mise à jour le Mardi, 18 Juin 2013 20:07

Contributions au débat public de "Fécamp"

Imprimer PDF

 

Fecamp_CA_PETITES-DALLES-V1Cahier d'acteur de l'association de protection du site des Petites Dalles

Pétition en ligne de l'association de protection du site des Petites Dalles : http://sauvonslespetitesdalles.com

Mise à jour le Lundi, 10 Juin 2013 20:31

La polémique enfle autour des éoliennes de Courseulles-sur-Mer

Imprimer PDF

http://basse-normandie.france3.fr/2013/05/23/la-polemique-enfle-autour-des-eoliennes-de-courseulles-sur-mer-256654.html

France3 Basse NormandieReportage France 3 Basse Normandie /  Catherine Berra le 23/05/2013

La polémique enfle autour des éoliennes de Courseulles-sur-Mer


En plein débat public autour du projet de parc éolien maritime au large de Courseulles-sur-Mer, l'Epaw, European platform against windfarms, mène une vaste campagne contre ce projet.

 

Non contente d'être absolument contre les plateformes éoliennes en Europe, l'association qui regroupe 603 organisations de 24 pays européens, plaide aussi pour la préservation d'un site historique et demande en urgence à l'Unesco de classer les plages du débarquement au patrimoine mondial de l'humanité. Classement qui serait seul capable de stopper définitivement le projet et de protéger ainsi les plages du Débarquement (Sword, Juno, Gold, Omaha et Utah) de "l'industrialisation".

"Ce projet est considéré comme un sacrilège par les familles des 10.000 soldats venus du monde entier et qui ont sacrifié leur vie à cet endroit pour sauver la France de la tyrannie", souligne Jean-Louis Butré, le président de l'EPAW, qui souligne également l'incohérence de ces plateformes éoliennes, rapportées à leur nombre de Kw/h.

Mise à jour le Vendredi, 24 Mai 2013 19:43 Lire la suite...

Page 3 sur 11

La menace éolienne

Vous êtes ici : Accueil